Les projets réalisés

Projet n°1
Formation en agroécologie tropicale

Retour d'expérience : 500 arbres de variétés différentes ont été planté par les paysans-nes ; ces arbres proviennent de la pépinière qui a été mise en place au cours de la formation qu’ils ont suivie.

Lieux : Banikidi, village de Bogandé chef-lieu de la province de la Gnagna (Burkina Faso)

Partenaire local : Centre de formation Professionnelle en Agroécologie Tropicale du village de Sampiéri (Kantchari Burkina Faso).

Perspectives

Donner les outils nécessaires aux paysans-nes pour leur permettre de :

– Restaurer les sols cultivables

– Gérer durablement les ressources naturelles

– Accroître la productivité et contribuer à l’amélioration de la nutrition

– Réduire la pauvreté rurale.

 

Préparation des zaï pour le projet de l'Association ADAB Agroécologie à Banikidi au Burkina Faso

Initiation à la technique du zaï

Initiation à la création d’une pépinière villageoise

Objectifs
  • Mener une réflexion sur le changement climatique et ses conséquences dans la vie sociale et économique des populations paysannes.
  • Présenter le concept de l’agroécologie et définir ses principes.

Du 11 au 22 avril 2018, 37 paysans (dont 25 femmes et 12 hommes) ont bénéficié d’une formation en agroécologie tropicale pendant 10 jours.

Le groupe a suivi des cours théoriques suivis d’une expérimentation sur le terrain.

Cette formation a été possible grâce au soutien de l’association Loos N’gourma, au Centre de formation Professionnelle en Agroécologie Tropicale du village de Sampiéri (Kantchari Burkina Faso) et à l’engagement des hommes et femmes de Banikidi.

La formation a été donnée par deux animateurs endogènes du centre de formation professionnel agroécologique de Sampiéri.

Compost

Initiation à la réalisation de compost

Objectif
  • Apporter des nutriments aux sols
  • Empêcher l’évaporation rapide de l’eau
  • Favoriser la croissance des végétaux et des racines

Technique du zaï et gestion des semences

Initiation à la technique du zaï

Objectif
  • Apporter localement de la matière organique aux sols cultivables
  • Augmenter le stockage d’eau dans le sol
  • Induire un meilleur rendement des cultures

Initiation à la gestion des semences

Objectif
  • Identifier et sélectionner les différentes variétés de semences
  • Connaître leurs différents modes de conservation

Pépinière et produits phytosanitaires

Initiation à la création d’une pépinière villageoise

Objectif
  • Produire des plants en pépinière à des fins de reboisement

Initiation à la production de produits phytosanitaires

Objectif
  • Collecter des grains (Neem, piment, tabac, ail, feuilles de papaye) pour produire des produits phytosanitaires dans le but de protéger les végétaux contre les organismes nuisibles

Fabrication de foyer amélioré

Initiation à la fabrication de foyer amélioré

Objectif
  • Contrer la coupe abusive du bois
  • Préserver l’environnement

En savoir plus sur les techniques d'agroécologie tropicale

Impacts écologiques
  • Des sols plus fertiles
  • L’utilisation de l’eau optimisée
  • La désertification et l’érosion contrôlées
Impacts économiques
  • Des économies sur le coût des intrants
  • Le pouvoir d’achat de la population revalorisé par les ressources locales
Impacts, sociaux et sanitaires
  • L’autonomie alimentaire de la population
  • Une population en meilleure santé grâce à des aliments de bonne qualité
  • Le travail des paysans revalorisé dans la société
  • Des liens sociaux renforcés
  • Moins de déplacements des jeunes à la recherche d’un avenir meilleur

Projet n°2
Pose de clôture sur une parcelle de terre de 1 hectare, en janvier 2019

Lieux : Banikidi, commune de la province de la Gnagna chef-lieu Bogandé (Burkina Faso).

Justification La divagation des animaux est l’une des entraves à la reforestation au Burkina Faso. Sans dispositifs de protection adéquats, la plupart des plants mis en terre durant les campagnes de reboisement sont broutés par les animaux en divagation, surtout en saison sèche où le pâturage se fait rare. Il est sans dire que les mesures prises pour lutter contre ce fléau devront être appliquées pour une bonne cohabitation entre agriculteurs et éleveurs et pour la protection des jeunes arbres.

 

clôture posée par l'association ADAB à Banikidi

Pose de 400m de clôture

Objectifs

- Pérenniser les activités de pépinière et de (maraîchage futur) au profit des paysans de Banikidi et alentours.

- Protéger le reste des plants mis en terre et qui n’ont pas été dévorés par les animaux.